A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V W Y
Lettre L
Titre Quelques notes ensemble... Date Albums Ecoutez la chanson chez Amazon.fr Oncle William
raconte...
Laisse-moi tout seul Paroles de Jean-Pierre Lang, musique de William Sheller. Même si celui-ci éprouve depuis sa petite enfance une grande passion pour l'équitation... on a quand même beaucoup de mal à l'imaginer en train de « courir comme un cheval dans la nuit » ! 1975 Rock'n'dollars  
Leslie Simone Chanson parue en 1969 sur le deuxième 45 tours de William, dont le succès a été très limité : « Ce sont les petits trébuchages quand on manque un petit peu de professionnalisme. On arrive, on ne sait pas encore... »
La musique avait été écrite par Will
iam, les paroles étaient de Michaële et l'orchestre était dirigé par Jean-Claude Petit.
1969

Adieu Kathy/
Leslie Simone
(45 t)  



 
Living east
dreaming west
Un « péché de jeunesse » en anglais plutôt hurlant de William Sheller sorti en 1970, sur des paroles de J. Makay (alias Michaële). Heu... on peut aller l'enterrer au fond du jardin ?
Cette chanson a été
rééditée il y a quelques années sur une compilation vinyle de chansons psychédéliques des années 60 :
1970

She opened the door/
Living east
dreaming west (45 t)

Living East, Dreaming West   
Longue échelle (la) Un lecteur a commencé à lire un beau livre de contes, mais l'a finalement reposé sur l'étagère avant d'avoir fini sa lecture et l'a oublié. Du coup, les personnages dont l'histoire avait débuté sont restés bloqués dans leurs aventures. Ils espèrent qu'un magicien ou une bonne fée viendra les délivrer, mais personne n'arrive et ils ne savent pas quoi faire en attendant. 2008

Avatars


Loulou « Pour Loulou, je voyais un petit village des Côtes d'Armor. » Il faut dire que la Bretagne est la première région que William Sheller a séjourné lorsqu'il a débarqué en France à l'âge de 7 ans. Sa célèbre voisine Yvonne, « qui était bretonne » l'emmenait même en vacances dans son village de Plouézec. Depuis, le chanteur est toujours resté attaché à cette contrée et apprécie d'y passer régulièrement ses vacances.
Ce portrait de jeune femme très imagé, écrit pour le piano-voix présente la particularité d'être d'un seul tenant, sans aucun refrain.
2004 Epures